#ROFLMAO: Note d’intention

La note d’intention est un format d’expression obligatoire dans la constitution d’un dossier de financement pour une oeuvre audiovisuel. Du coup, je me suis dit: « Pourquoi ne pas le proposer pour mes derniers projets ».

 

C’est un secret pour personne: j’ai toujours été attiré par les émissions audios et par le monde du podcast. Patrick Béjà, L’Apéro du Captain, Laurent Ruquier, Studio 404, Laura Leishman, les Invités de mes Invités sont mes Invités de Navo… toutes ces émissions me parlent et me font découvrir pleins de choses à chaque épisodes. Après, #UniPodCBMCC et #SHFFLj’ai toujours besoin de parler de ce que j’aime et de le mettre dans une émission rien qu’à moi.

shfflAvec #SHFFL, j’ai trouvé les limites du format: les invités n’étaient pas forcement à l’aise (ce qui les bridés dans leurs propos) et trouver deux personnes qui ne se connaissent pas, devenait de plus en plus compliqué à organiser (je n’ai pas une liste d’amis/connaissance à rallonge).

La question est maintenant de comment vais-je pouvoir trouver un autre format tout en insufflant mon expérience que j’ai eu avec mes précédente émission.

C’est ainsi que naquit #ROFLMAO. Une émission bi-mensuel qui va parler de culture, sous toutes ses formes et toute en liberté (à part le temps) avec un invité différent à chaque émission mais qui pourront revenir si le feeling passe bien. Avec #ROFLMAO, je souhaite mixer podcast conversationnel et débat culturel. Très inspiré, comme à mon habitude, de Positron de Patrick Beja et de Riviera Détente de Henry Michel,  l’émission sera  bimensuel et fera une demi-heure. Pourquoi ?

  • Le temps de trouver les invités (amis, connaissances, invités qui font des trucs que j’aime bien sur internet)
  • Faire une émission potentiellement écoutable d’une traite. (Oui j’arrête les émissions d’une heure)
  • surtout laisser le temps aux invités de préparer l’émission.

Le nom de l’émission vient bien évidement de l’expression « Rolling on Floor Laughing My Ass Off ». Cela faisait longtemps que j’avais l’imagerie propagande soviétique/communiste avec la référence évidente à Mao. Je veux exprimer par là que la culture appartient à tout le monde et que, malgré nos gouts et notre façon de parler de culture, nous sommes loin de nous placer comme élite.

Donc voilà en gros et en détail ce que va être #ROFLMAO. Toutes les informations sur l’émission, comme le pitch, les liens d’abonnement (iTunes, Soundcloud, RSS), la liste de tous les épisodes et les réactions des auditeurs, se passe sur la page dédié:

http://roflmao.djk.fr/

En espérant que cette nouvelle émission vous plaise, n’hésitez pas à réagir dans les commentaires de chaque émission sur Soundcloud et sur Twitter avec #ROFLMAO !

[related_post themes="flat" id="1993"]

Cet article a été écrit en écoutant "Front to Back" de Buku dans les oreilles, taggé comme , , , , et rangé dans la catégorie "Création".