SHFFL: Note d’intention

Logo de l'émission SHFFL

La note d’intention est un format d’expression obligatoire dans la constitution d’un dossier de financement pour une oeuvre audiovisuel. Du coup, je me suis dit: « Pourquoi ne pas le proposer pour mon dernier projet ».

C’est un secret pour personne: j’ai toujours été attiré par les émissions audios et par le monde du podcast. Patrick Béjà, L’Apéro du Captain, Laurent Ruquier, Studio 404, Laura Leishman, les Invités de mes Invités sont mes Invités de Navo… toutes ces émissions me parlent et me font découvrir pleins de choses à chaque épisodes. J’ai déjà un projet audio, avec mes copains d’Unicorn Production, #UniPod (qui va reprendre très bientôt) mais j’avais envie, au plus profond de moi, de gérer ma propre émission. Avec quelques petits changements dans ma vie personnel et l’arrêt de CBMCC, je connais depuis début 2015 un vide créatif. Mais l’envie d’avoir mon émission audio était toujours là. Il me manquait juste le concept. Un concept original dont je serais fier et qui pourra me surprendre au fil des émissions. Le concept je l’ai et je vous le propose enfin.

shffl-pochetteSHFFL est une émission bi-mensuel qui va parler de culture, sous toutes ses formes et sans préjugés puisque, la particularité de l’émission réside dans le concept que les invités ne se connaissent pas et ne se voient pas durant l’enregistrement émission. Réalisé sur Skype, donc aucune contrainte matériel et géographique, l’émission se veut accessible. Très inspiré de Positron et du Phileas Club, des podcasts de Môsieur Patrick Beja, l’émission sera  bimensuel. Pourquoi ? Le temps de trouver les invités (amis, connaissances, invités qui font des trucs que j’aime bien sur internet) et surtout pour laisser le temps aux invités de préparer l’émission.

Du coup: qu’es-ce qu’on va trouver dans SHFFL ? L’émission se découpe en trois parties:

  1. Le Sujet Imposé: où j’impose à mes invités de consommer une oeuvre et venir en parler/débatte durant l’émission
  2. Découverte: où les invités viennent nous parler de leur derniers coup de coeur culturel du moment
  3. Le J’aime / Balek: où les invités devront répondre rapidement « J’aime » ou « Balek » (ou « bat les couilles » dans un language plus français mais quand même vulgaire) quand je le poserais une série de sujet culturel.

Donc voilà en gros et en détail ce que va être SHFFL. Toutes les informations sur l’émission, comme le pitch, les liens d’abonnement (iTunes, Stitcher, RSS), la liste de tout les épisodes et les réactions des auditeurs, se passe sur la page dédié (genre le mec il prévoit tout):

http://jeremytorre.com/shffl

Avec en bonus une petite fonctionnalité que je teste: la Newsletter SHFFL !

En espérant que le concept de l’émission vous plaise, n’hésitez pas à réagir dans les commentaires de chaque émission et sur Twitter avec #SHFFL !

[related_post themes="flat" id="1037"]

Cet article a été écrit en écoutant "Powerful" de Major Lazer Feat. Ellie Goulding & Tarrus Riley dans les oreilles, taggé comme , , , , et rangé dans la catégorie "Création".