Pourquoi j’ai précommandé une Nexus 7

La tablette est un support/format qui me pousse à beaucoup de réflexions. Pourtant, depuis la sortie de l’iPad, il n’a cessé de séduire bons nombre de personnes, faisant baisser les parts de marché des ordinateurs personnels.

Il y a peu, j’ai craqué en précommandant la nouvelle Nexus 7. Pourquoi ce choix ? Explications.

Un Investissement rentable ?

Faisons un petit retour en arrière, à l’époque où l’iPad 1 a été dévoilé au grand public. J’ai suivi la keynote comme beaucoup de monde et je dois dire que comme première réaction fasse à ce nouveau format fut: “Mais si j’en ai un à quoi ça va me servir ? Est-ce que ça vaut vraiment le coup de dépenser 500€ minimum dans une tablette où je ne pourrais pas créer comme sur ordinateur et que je ne pourrais pas transporter partout aussi facilement que mon iPod ?”. Trois ans sont passés, les usages sont rentrés dans les moeurs et les utilisations se sont clairement définies. La tablette est le support hybride de consultation et de consommation de médias à la maison. Un très bon exemple qui justifie ma formation précédente, il est rare de croiser des pros qui travaillent vraiment avec leurs iPads, à part pour la frime. Attention, nous parlons ici de tablette (iOS et Android) et non pas d’ordinateur au format tablette (coucou Windows 8).

L’iPod de la maison

J’ai mon téléphone d’un côté, où je ne fais que consulter des informations et où je consomme des médias uniquement chez moi, et de l’autre j’ai mon ordinateur sur lequel je crée et consomme du contenu HD. Le format hybride de la tablette est le juste milieu entre les deux plates-formes précédentes. Je pourrais consulter plus confortablement tout ce que je consultais sur mon téléphone et faire le minimum syndical en termes de production (écriture, bureautique). De plus, avec les nouvelles fonctionnalités de “profil d’utilisateur”, mes parents pourront utiliser sans crainte la Nexus. Mais ceci reste un détail software et particulier à Android…

7”: ni trop grand, ni trop petit

Le format 10” ne m’avait pas alors convaincu. Je le jugeais trop grand, ce qui rendait l’ensemble des devices du marché très lourd, comme le prouve la première pub de l’iPad où l’on voit la tablette toujours posée sur quelque chose pendant son utilisation. Depuis la première Nexus 7, j’ai jugeais ce format “ni trop grand, ni trop petit”. C’est un format qui passe partout, et confortable dans tous les usages. J’ai eu beaucoup de mal à apprécier la lecture sur une tablette 10”, lors de mon premier contact avec l’iPad et lors de l’essai de la Nexus 10, où je ne trouvais pas ça “naturel”. 7” c’est à peu près la taille d’une main, et la taille d’une main et à peu près la taille d’un livre de poche, un format que j’affectionne particulièrement. La tablette sera aussi un moyen de me remettre à la lecture, comme je l’appelle, “en canapé”, c’est-à-dire une lecture pour la lecture, que ce soit des livres, ou des flux RSS, ou des PDF, ou encore des articles de presse numériques (blog, etc.).

Pourquoi la Nexus 7 ?

J’ai toujours eu une très bonne expérience avec mes devices Android. J’ai commencé avec un HTC Desire dont j’étais très content. J’ai ensuite switché sur le Nexus S et j’ai ainsi compris qu’il vaudra toujours prendre un téléphone Android by Google, car d’en plus de bénéficier des MàJ toujours en premiers parmi la grande communauté Android, on nous livre une version stock d’Android, càd sans surcouche du constructeur ou de l’opérateur (si vous le commandez sur le Play Store). En prenant la Nexus 7, je suis sûr d’avoir une tablette à jour, qui me transmet “l’expérience Android” comme Google l’entend et qui se synchronisera avec toutes les apps que j’ai précédemment achetés sur mon compte Google… En termes de features, Jelly Bean 4.3 m’intéresse de par le système de profil restrictif, ce qui sera pratique pour partager sans risque ma tablette à ma famille et mes amis. Après pour le reste c’est de la feature-porn, où je vous renvoie à un résumé de la Keynote annonçant la bête et les Android 4.3.